Comment choisir ses mots-clés dans sa stratégie SEO

Vous êtes ici : IT Waves / Articles / Référencement naturel / SEO / Comment choisir ses mots-clés dans sa stratégie SEO

Comment choisir ses mots-clés dans sa stratégie SEO

  • Vous voulez tout savoir sur le référencement et connaître la manière de procéder pour l’élaboration de votre stratégie de mots et expressions clés ?
  • Vous voulez être visible en première page de Google sur les mots clés liés à votre activité ?
  • Vous voulez savoir quels sont les mots clés que vos clients recherchent ?
  • Vous voulez connaître la stratégie de vos clients ?

Alors lisez sans plus tarder cet article explicatif et trouvez la réponse à vos questions. Ici, je donne tous les secrets que les référenceurs appliquent pour leurs clients.

Pourquoi et comment choisir ses mots clés dans sa stratégie SEO ?

Comme dans toute chose il y a des bases ou pour faire une analogie avec le BTP, des fondations. Dans le domaine du référencement naturel plus connu outre atlantique sous le terme SEO, les fondations sont les mots clés ou keywords.

Les mots, si l’on considère une approche purement linguistique sont la matière première de nos échanges afin de pouvoir communiquer et donc interagir. Sans eux nos relations sociales et commerciales seraient impossibles étant donné l’incapacité à nous faire comprendre. Cet état limiterait considérablement nos échanges.

 

Des mots pour comprendre

La capacité à mettre des mots sur des notions permettra donc de se faire comprendre. Il en en est de même pour la création d’un site web ayant pour objectif d’être correctement référencé. Autrement dit, l’art et la manière d’expliquer à Google (les moteurs de recherches) de quel sujet ou thématique aborde votre site. Partant donc du principe que Google n’a pas encore atteint la capacité télépathique, il faudra donc lui donner à manger, et cette nourriture prend la forme de mots, expressions et phrases.

 

Procédez à une recherche détaillée de mots-clés

L’identification du client idéal est la première étape, s’en suit donc l’étape de la recherche de mots-clés. Même si vous avez identifié un profil de clients types ou personas mais ne savez guère comment l’attirer vers votre site, vous ne réussirez aucunement à attirer la clientèle convertible grâce à vos landing pages, aussi efficaces soient-elles. La recherche de mots clés constitue donc une tache préalable cruciale à effectuer en début de création de site ou de campagne marketing si l’on souhaite obtenir des résultats extrêmement efficaces.

Avec une étude des besoins et demandes des cibles, vous connaîtrez, sans deviner hasardeusement et vous fier uniquement à votre intuition, précisément ce que les clients potentiels recherchent lorsqu’ils chinent sur la toile afin de trouver des produits et services identiques ou semblables à ceux proposés par votre entreprise.

Comprendre et identifier les expressions clés employées lors des recherches sera la pierre angulaire de votre stratégie sémantique. Une fois déterminés avec précisions à l’intérieur d’un tableau, vous retiendrez ceux les plus en adéquations avec vos objectifs et leur faisabilité. Ne jamais perdre de vue qu’une requête doit correspondre à une page précise de votre site.

 

Les mots-clés, c’est avant tout du marketing : parlez comme vos clients

Dans les relations courantes nous employons des mots dont nous n’avons pas une signification commune.

Dans le marketing on doit impérativement parler le même langage employé par nos clients, au risque de ne pas faire comprendre notre message. On aura tendance à utiliser un jargon moins scientifique au profit de mots plus simples, plus abordables et surtout plus communs.

 

Comment choisir mes mots-clés ?

yooda insight recherche de mots-clés

Favoriser les mots-clés recherchés

Cela peut paraître évident pour certains des plus aguerris mais travailler un mot clé ayant une dizaine de recherches mensuelles en France n’apportera pas de trafic en masse.

Il faut nécessairement repérer les mots clés qui suscitent l’intérêt, c’est-à-dire les mots ou expressions clés assez recherchés pour valoir le coup d’être intégrés dans sa stratégie SEO.

 

Evaluer la concurrence

Si un mot clé est énormément recherché, il se peut dans la majorité des cas qu’il ait retenu l’attention de la concurrence. Dans ce cas, il faut envisager un niveau de difficulté plus élevé pour espérer se positionner dans les SERP (moteurs de recherche), donc plus de travail à fournir, donc plus de temps à consacrer, donc plus d’argent, donc… Pour ce faire, la quantité de travail à fournir sera plus importante et les délais pour avoir une chance de ressortir correctement forcément plus longue.

 

La recherche vocale : des questions plutôt que des mots clés avec le mobile (SIRI)

La recherche vocale se développe avec la croissance des usages mobiles notamment en raison des difficultés à taper les mots sur le clavier virtuel du téléphone. Ainsi les utilisateurs préfèrent de plus en plus par commodité, et grâce à l’amélioration constante des logiciels intégré comme SIRI sur Iphone, énoncer leurs requêtes.

Les requêtes vont donc s’allonger, intégrant des phrases complètes et correctement construites d’un point de vue syntaxique. Pour les plus roublards d’entre nous, les fautes d’orthographe de frappe seront moins évidentes d’usage car les technologies de recherche vocale induiront des fautes liées au robot lui-même et à ses problèmes de compréhension par exemple les déclinaisons ou les homonymes.

La recherche vocale sur mobile tend donc à diminuer l’approche traditionnelle des mots-clés au bénéfice de requêtes plus proches du mode conversationnel. Il faudra donc penser à une approche préférablement pressentie comme un couple question-réponse aboutissant à des recherches web interrogatives.

 

Les mots clés et la stratégie de longue traine

La longue traine permet de viser des mots clés dont la faisabilité est plus simple, autrement dit des mots clés dont la concurrence est moins élevée. Plutôt que de viser le mot clé « chaussure », il sera sûrement plus judicieux de se focaliser sur « chaussure rouge à talons ».

On admet la partie longue traine plus génératrice de visites. Un site vendant un grand nombre de références aura donc plus de chance d’être compétitif sur ce type de mots clés. Plutôt que de se battre où tout le monde se concentre, on tentera de brasser un maximum les expressions clés plus larges et moins concurrentielles dans un souci de faisabilité, d’efficacité et une logique de volume.

Cependant, on partira très souvent du mot clé générique ou de la courte traine pour élaborer sa stratégie que l’on va décliner sur les différents types du produit ou service. En marketing, on parle plutôt de largeur et de profondeur de gamme.

Il est à noter la propension grandissante des recherches à s’allonger les années passant. On peut parler d’affinage ou de tri sélectif mental afin d’augmenter soi-même en tant qu’utilisateur la pertinence des réponses.

 

Des mots-clés pour une mission locale

Une part non négligeable des recherches effectuée se fait au niveau local. Soit les internautes précisent le lieu de leur recherche ou vont privilégier les résultats géolocalisés par Google.

Il faut bien penser à indiquer les villes dans lesquelles on souhaite obtenir une visibilité. Par exemple à la requête « coiffeur » on ajoutera « Paris » pour donner au final la requête complète « coiffeur Paris ». L’intérêt sera de combiner les mots clés génériques avec des noms de villes ou des numéros de département afin de toucher une cible locale.

 

Les techniques pour choisir ses mots clés

techniques de recherche de mots-clés

  • L’intuition, un des points de départ que l’on confirme ou infirme à l’aide d’outil tels que google keyword planner ou encore Yooda Insight (spécialiste de la sémantique Française)
  • Google suggest, lorsque l’on tape des lettres dans la barre de recherche des mots clés pertinents sont proposés en auto-complétion.
  • On peut utiliser les termes associés soit sur Google ou encore sur Exalead
  • Google trend : pour obtenir la tendance de recherche d’un mot ou d’un terme
  • Übersuggest
  • Observer ses concurrents : La veille concurrentielle reste l’un des principes incontournables si l’on veut comprendre sans réinventer la roue comment nos concurrents réussissent afin de s’inspirer des éléments pouvant vous intéresser. Yooda propose une fonctionnalité très intéressante à ce sujet où il suffit d’entrer son mot clé et Yooda retourne les réponses liées à la thématique basée sur une assiette de mots clés proches de celui entré.
  • Réaliser des études auprès d’utilisateurs, des sondages
  • Employer le vocabulaire des clients plutôt que le jargon professionnel
  • Utiliser les outils permettant l’analyse sémantique
  • Appliquer le principe de lemmatisation et le champ lexical ainsi que les synonymes ou plus fréquemment appelé cooccurrence.
  • Penser les mots clés sous forme de question. Les utilisateurs ont besoin de réponse à leurs problématiques.
  • Les balises keywords des concurrents (qui l’utilisent encore) sont une mine d’information sur leur stratégie de mots clés.
  • Pour les sites e-commerce n’hésitez pas à envisager les mots « vente »,« achat » et « pas cher ». Ce genre de requête exprime clairement une intention d’achat de la part de l’internaute. On retrouve la requête sous forme de « nom du produit + (achat, vente, pas cher) »
  • Pour des recherches localisées utilisez les indicateurs géographiques en employant le nom de la ville, le numéro du département.
  • Intégrer des erreurs d’orthographe : Les mots doivent refléter la recherche des clients. Lors des recherches, les fautes sont fréquentes et il n’est pas rare de voir des accents oubliés ou bien encore des « s » qui disparaissent.
  • Brainstorming : ici il s’agit de mettre sur papier tout ce qui vous passe par la tête en terme de mots clés évoquant votre activité.
  • Forces et faiblesses : avec un logiciel tel que ranxplorer on peut facilement voir quelles sont les expressions clés sur lesquelles mon site rank, du coup on optimise. La technique au petit bonheur la chance, mais bon, l’occasion fait le larron.

 

Penser sous forme de question

Les internautes se posent des questions, alors il faut y répondre.

Partir du postulat que le web est une sorte d’encyclopédie ayant pour objectif d’étancher la curiosité des uns et des autres est un principe de bon sens. Les gens recherchent des informations ou des solutions à des problèmes qu’ils se posent souvent sous forme de questions.

« answerthepublic.com » est un outil en ligne visant à faire apparaitre de manière très graphique des questions en lien avec le mot clé tapé dans la zone de recherche.

Ainsi on peut facilement visualiser les questions associées à la thématique recherchée. Il est possible de faire un export en .csv dans votre tableur favori.

Les questions suggérées peuvent vraiment orienter nos choix quant au choix d’un titre, d’une expression ou encore tout ou partie d’un sujet.

 

Les mots clés génériques trop imprécis

Il y a des mots clés qui n’évoquent pas grand-chose quant à votre secteur d’activité, il est donc vivement recommandé d’éviter au maximum l’emploi de ces mots clés dans votre stratégie sémantique.

  • Conseil
  • Management
  • Commerce

 

Opter pour les mots-clés de niche

Cette stratégie est assez intéressante car elle offre une possibilité sur des mots-clés recherchés avec peu de concurrence. Souvent ces expressions sont liées à des activités de niche.

 

Basile alt et les mots clés pour les images

Avec la recherche universelle, ranker grâce à des images peut être intéressant car les images s’affichent dans les résultats de Google. Cela offre une visibilité facile à obtenir.

 

Hiérarchiser ses mots et expressions clés par ordre

Quel ordre ?

  • Ordre de priorité
  • Ordre de faisabilité
  • Ordre de volume de recherche
  • Ordre de rentabilité
  • Ordre de saisonnalité des ventes

Cette étape répond à vos objectifs précis que vous vous fixez en terme de besoins.

 

Que faire des mots clés sélectionnés ?

Une fois notre liste de mots clés établie, reste son exploitation. Nos mots-clés trouveront donc leur place dans le corps des textes qui composeront les pages de notre site, qu’il s’agisse d’articles, de pages de présentation ou encore de fiches produits.

Placer les mots et expressions clés dans les zones stratégiques de notre page ou autre zone chaude aidera respectivement les internautes au repérage ou encore donnera aux robots des indications importantes sur la page qu’ils visitent (crawl).

On pensera donc à employer un mot clé par page car Google indexe une page par mot clé. Si toutefois vous abordez 2 fois le même mot clé Google sélectionnera la page qu’il juge la plus pertinente à proposer aux internautes.

Ainsi on devra forcément retrouver votre mot clé dans la balise TITLE et au moins dans le titre H1 de votre page afin de séduire notre ami Google.

La philosophie, un mot clé = une seule page est un mantra dans votre stratégie qui viendra étoffer et appuyer votre univers sémantique.

 

Une fois les mots clés intégrés, place au suivi et la mesure

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, votre stratégie est en place. Le contenu éditorial est rédigé ainsi que les mots et expressions clés intégrés dans vos balises.

Maintenant, il faut mesurer l’efficacité du trafic apporté par nos fameux mots clés et savoir comment notre site se positionne sur ces mots clés, autrement dit, vérifier si notre voiture de course est performante.

 

Pour synthétiser, voici les grandes étapes à suivre

  • On cherche les mots-clés
  • On intègre les mots clés
  • On vérifie si le champs lexical est conforme à notre mot-clé à l’aide d’outils sémantiques
  • On suit avec les outils de positionnement
2018-11-10T18:14:55+00:00Référencement naturel / SEO|

Leave A Comment