Combien coûte un site internet ?

Vous êtes ici : IT Waves / Articles / Questions fréquentes / Combien coûte un site internet ?

Combien coûte un site internet ?

Quel est le prix de la création d’un site internet ?

Le devis d’un site internet varie selon plusieurs critères

La question du coût d’un site internet est fréquente et complexe pour un client souhaitant débuter la création d’un site web.

Mais si la question du coût est compréhensible, elle reste extrêmement vaste puisqu’il faut déjà définir une multitude de critères permettant de l’établir.

En effet le coût d’un projet web résulte de plusieurs facteurs qui sont généralement décrits dans un cahier des charges ainsi qu’un cahier fonctionnel en supplément.

Cela revient à demander le prix d’un véhicule. Certes, mais un véhicule peut être un simple skateboard comme une fusée… Vous conviendrez que l’écart de prix est colossal. Ainsi, vouloir aller dans l’espace en skateboard semble farfelu tout comme « grinder » ou « slider » un banc avec une fusée. Pour une voiture, la fourchette s’étale entre 10 000 € et 3,96 millions €.

Pour la définition du prix d’un site internet il faudra en préambule évaluer le besoin du client et les objectifs que le site doit remplir.

 

Le rapport au temps

Le prix de la création d’uns site internet est fonction du temps

L’élément bien souvent déterminant est le temps. Puisque comme le veut le vieil adage le temps c’est de l’argent, un client devra comprendre que plus la charge de travail est importante plus le tarif grimpera proportionnellement.

Mais du temps pourquoi ? Une multitude de tâches !

  • L’accompagnement dans la rédaction du cahier des charges (périmètre technique, fonctionnalité, objectifs)
  • Elaboration d’un devis précis et ses ajustements (qui peut ne pas aboutir favorablement car c’est souvent un travail gratuit et donc une perte sèche pour l’entreprise)
  • Du conseil
  • Benchmark concurrentiel
  • La définition d’une arborescence de l‘information
  • Les scénarii de navigation
  • Les maquettes graphiques des templates
  • L’intégration du contenu
  • Le codage du site (php, Java Script, HTML et CSS)
  • Définition des cibles et de l’offre (la vision marketing du web et l’analyse de l’offre et de la demande)
  • Les bases d’un bon référencement (définition des mots-clés, rédaction des contenus, mises-en place d’une campagne de netlinking)
  • Les notions d’accessibilité
  • Les mentions obligatoires
  • Les tests et les allers/retours
  • La mise en ligne du site web et la configuration serveur
  • Du temps pour la réflexion et la créativité

 

La notion de compétences

Le tarif d’un site internet varie avec les compétences qui entre en jeux

Même si un site peut paraitre visuellement simple, il faut noter que sous le capot il y a bien souvent une multitude de technologies. Comme pour une voiture, le plus complexe n’est jamais vraiment la carrosserie mais les technologies qui se cachent à l’intérieur.

Pourquoi alors certains proposent des sites à petits prix ?

Un site web à 500€ aura la valeur qu’il mérite bien souvent. La conception du site sera souvent bâclée. Le graphisme du site web ne sera pas travaillé ou extrêmement peu et pourra bien souvent être inexistant. Et oui ! Graphiste est un métier à part entière qui réclame du temps si le client veut une identité propre avec un graphisme unique reflétant l’identité de son entreprise. Le référencement sera plus que sommaire et les fonctionnalités absentes.

Le développement du site peut être réalisé avec l’une de ses plateformes qui fleurissent et dont on voit les pubs à la TV. Ce genre d’outil ne demande aucune compétence particulière, seulement du temps de libre et un peu d’imagination. Par contre si vous vous attendez à un bon référencement et des fonctionnalités spécifiques, alors évitez ce type d’outil.

Dans le cas où l’étudiant qui a réalisé votre site disparaisse, comment récupérer les informations liées à votre site (code d’accès, codes sources) ? Quid du développement amical, familial ou tout simplement informel.

 

Et la sécurité du site web dans tout ça ?

Imaginez, un beau matin que le site devienne inaccessible. On file voir sur les serveurs et le constat affreux arrive, les serveurs ont craché. On se retrousse les manches et recommence tout, on appelle une agence rapidement pour repayer la réalisation d’un site web de remplacement. La conséquence est le double coût du site web dans le meilleur des cas.

Donc il y a des stratégies de sauvegardes pour éviter ce type de situation catastrophique.

Il faut aussi être en mesure de protéger les données personnelles des clients s’il s’agit d’un site e-commerce.

Pour la haute disponibilité d’un site Internet et donc ne pas interrompre son trafic, il faudra plusieurs serveurs car un site e-commerce qui ne fonctionne plus, c’est une perte sèche pécuniaire et une image dégradée pour les internautes.

Un site web professionnel doit être hébergé sur un serveur véloce pour éviter les taux de rebonds liés à des temps de chargements trop longs.

 

Quels sont les métiers et leurs compétences requises pour un site internet ?

  • Un chef de projet qui assure la coordination des ressources et détermine le périmètre technique des besoins
  • Un architecte web
  • Un ergonome web
  • Un webdesigner prenant en charge les graphismes du site
  • Un intégrateur s’occupant du HTML et du CSS et des animations en JS
  • Un développeur web (php et maitrise des langages de Base De Données)
  • Un référenceur web (SEO) pour rendre visible le site web dans les résultats des moteurs de recherche
  • Un copywriter
  • Un développeur pour la partie mobile
  • Un spécialiste de la configuration serveur
  • Un webmaster pour gérer le site au quotidien

 

Le web étant en perpétuelle évolution, une mise à jour à travers une veille et des formations régulières coûteuses est nécessaire pour offrir des services de qualités. De plus, de nouveaux métiers apparaissent ou émergent comme les métiers liés à l’aspect social media ou encore les métiers de la communication et du marketing qui convergent vers le web.

 

Les coûts ou charges liés à la société

Le coût du site internet change en fonction de la structure

Chaque entreprise étant différente selon la taille de ses effectifs et de ses locaux, les charges qui lui incombent seront, de facto, très variables. Cependant, on retrouve quasiment pour toutes les organisations une structure de coûts comme suit :

  • Le loyer des locaux et les charges afférentes (eau, gaz et électricité)
  • Les charges salariales
  • L’imposition
  • Les coûts liés au matériel et leur entretien (ordinateurs, infrastructures, biens meubles)
  • Les coûts liés aux logiciels et leurs mises à jour, ainsi que la réactualisation des licences
  • Le support client et matériels (les serveurs)
  • La maintenance
  • Les formations professionnelles
  • Les frais de marketing et la communication
  • Les frais liés au bien-être des employés
  • Les frais annexes (frais bancaires, intérim, fournitures, comptabilité)
  • La coordination avec les prestataires du client

 

En conclusion, le coût d’un site internet est fonction du temps passé et du niveau de services récurrents qui y sont associés.

Un site étant unique avec une esthétique singulière et des besoins particuliers, le devis diffèrera. A cet effet il convient de s’attacher aux points suivants afin de déterminer au plus juste le futur prix du site internet :

  • Quel est l’objectif du site internet ? Site vitrine, catalogue, e-commerce
  • Quel est le budget dont on dispose et les moyens qu’il faut pour atteindre l’objectif fixé ?
  • Nos objectifs et nos moyens sont-ils en adéquation ?
  • Quel est votre niveau d’exigence ?
  • Quelles sont les fonctionnalités que doit remplir le site ?
  • Quels sont les métiers qui doivent intervenir dans le projet web ?
  • Doit-il y avoir une promotion du site internet ?
  • Que fait déjà la concurrence ? Quelle est la norme du marché dans le domaine du web ?
  • Quels sont les délais attendus ?
  • Le site web doit-il être optimisé pour chaque support (mobile, tablette, desktop) ?

 

Sitôt les réponses à ces questions clairement définies, le cahier des charges peut être dûment élaboré. Ensuite il faudra trancher sur le prestataire retenu (sauf si celui-ci a en amont participé à l’élaboration du cahier des charges, car c’est normalement une tâche qui incombe au client seul) afin de débuter le projet de création ou refonte de site internet.

2018-11-10T18:14:56+00:00Questions fréquentes|

Leave A Comment