Les meilleurs conseils et techniques du SEO

Vous êtes ici : IT Waves / Articles / Référencement naturel / SEO / Les meilleurs conseils et techniques du SEO

Les meilleurs conseils et techniques du SEO

Les actions incontournables pour son référencement

Dans cet article je vous propose de retrouver les techniques incontournables pour réussir sur Internet. D’ailleurs, ces connaissances devraient être maîtrisées par tous les acteurs présents lors de la conception et de l’alimentation (animation) d’un site internet.

 

Ce dossier vous permettra :

  • D’améliorer votre trafic organique
  • D’offrir une expérience utilisateurs améliorés
  • Et de tirer parti du multicanal
  • D’améliorer son branding
  • D’être heureux dans la vie

 

Liste des conseils cruciaux pour le référencement de votre site

  • Un temps d’affichage court : Un site avec un temps de réponse serveur trop long fera fuir les internautes et vous obtiendrez des taux de rebonds élevé, ce qui un mauvais signal envoyé à Google. Pour évaluer la rapidité du chargement de votre page, il existe plusieurs outils tels que Pagespeed, GTMetrix.
  • Un design travaillé et adapté : landing page conçu correctement en fonction des besoins du visiteur et de ce pourquoi il visite votre site internet.
  • Un site optimisé pour mobile : Google a indiqué qu’un site mobile friendly était un réel atout aux yeux de son algorithme. D’un point de vue utilisateur, plus de la moitié des visites sur internet sont effectuées depuis un terminal mobile.
  • Une présentation organisée de l’affichage au-dessus de la ligne de flottaison
  • Avoir un sitemap : aidez les robots à comprendre la structure de votre site web et grimpez dans les classements
  • Tester son site sur les différents navigateurs : Afin d’éviter les problèmes de compatibilité avec les différents navigateurs, une phase de test convient d’être menée pour être certain d’un affichage homogène et harmonieux sur l’ensemble des browsers. Ceci-dit, une obsession pour un affichage parfait sur certains navigateurs peut engendrer des surcoûts pas toujours très utiles au vu du nombre marginal des utilisateurs. Bref, faites-le et avisez, faites appel au bon sens !
  • Un site optimisé pour les recherches locales : le seo local est un référencement simple et ciblé.
  • Etre présent sur les médias sociaux : internet est devenu social (au cas où vous reviendriez d’un voyage interstellaire avec Elon Musk.
  • Des « call to action » : les call to action (ou CTA) correctement identifiable seront engageant. Appeler à l’action est crucial pour mener à bien nos objectifs de conversion (une vente, récolte d’informations, prise de contact, etc.)
  • Un contenu orienté sur les bénéfices : plutôt que de se focaliser sur les caractéristiques du produit ou service, parlez préférablement de ce qu’il apporte.
  • Actualiser ses anciens contenus : Pour Google le rafraichissement est un critère important démontrant des contenus mis à jour et digne d’intérêt. En écrivant de manière intemporelle on évite ainsi de rendre trop rapidement nos contenus.
  • Planifier votre stratégie : avoir un plan vous fera gagner du temps et de l’argent car grâce à lui vous savez où vous allez de manière sereine. Il ne vous restera qu’à l’appliquer.
  • Produire un contenu intéressant et utile : les internautes aiment lire des choses qui les intéressent et qu’ils peuvent exploiter facilement. De cette manière vous les retiendrez et fidéliserez.
  • Promouvoir ses contenus : que ce soit à l‘aide des réseaux sociaux ou bien encore des communiqués de presse, faites connaître vos articles pour qu’ils génèrent du trafic et de l’intérêt avec la volonté de recevoir des backlinks vers vos contenus captivant qui feront autorité dans votre thématique.
  • Les balises alt tags pour les images : Google ne sachant pas comprendre les images, le remplissage des balise alt lui indiquera de quoi traite l’image. En l’aidant à comprendre vous renforcer votre sémantique et doper votre visibilité. Apparaître dans les résultats d’images vous permettra de capter du trafic, surtout si dans le cadre de la recherche universelle vos images s’affichent sur la page générique « tous » des résultats Google.
  • Des titres accrocheurs : inévitablement il permettra d’attirer l’attention et de déclencher l’intérêt de la lecture de l’article. En créant le désir et en permettant de passer à l’action, c’est une grosse partie de remportée.
  • Des contenus engageants : Proposé un contenu engageant et assimilé à de la qualité certes mais c’est surtout un contenu qui a de l’impact et qui pousse le lecteur à vouloir entamer une action derrière (allez plus loin dans les lectures connexes, partager, acheter un produit/service)
  • Utiliser des images percutantes et adaptées : les images doivent susciter l’intérêt, attirer l’œil, évoquer le sujet, donner envie de lire (le neuromarketing l’a compris depuis longtemps)
  • Keyword stuffing : le bourage de mots clés est pénalisé par google d’une part mais d’autre part cela fait fuir les internautes qui très souvent ne trouve rien d’intéressant ou tombe littéralement sur un site affreux sans queue ni tête
  • Les balises canonical (canonique) :
  • Faire un maillage interne : d’une part pour que le bot crawl mieux le site en mettant en avant ce qui doit l’être et d’autre part pour renvoyer le lecteur vers des ressources internes en liens avec le sujet, ce qui augmente la rétention sur le site et la satisfaction du lecteur (et de google)
  • Rediriger les liens brisés : opérer une vérification régulière, surtout si plusieurs personnes interviennent sur un même site, pour chasser les hyperliens menant à une page morte, cela évite de se retrouver face à une page d’erreur type 404
  • Des mots clés inefficaces : le vocabulaire employé à un sens et permet à Google de comprendre le thème de la page, pour le coup il faut employer un axe sémantique adapté et optimisé
  • Un bon tracking et une bonne analyse des résultats : un bon tableau de bord avec les bons indicateurs de performance et une analyse intelligente pour mesurer et corriger. Webanalytics
  • Faire des liens externes vers des sites de qualités : car le web c’est des liens, citer des sources de qualité démontre que l’on sait détecter où se situe la valeur ajoutée et vous crédibilise
  • L’absence de redirection 301 : Il faut absolument faire des redirections à l’intérieur du site lorsque qu’une page disparait ou change d’url. Pareil pour les changements de NDD
  • Avoir des URL mal écrite : il faut proscrire les url qui revêtent aucun sens, une url aide à la compréhension et à la navigation
  • Optimiser la balise TITLE : c’est la balise à travailler tant au niveau SEO qu’au niveau marketing car elle doit être pertinente et accrocheuse à la fois
  • Optimisation de la balise meta description (snippets) : si elle n’offre pas d’avantage SEO elle permet de présenter un résumé très succinct de la page à visiter. C’est ici la possibilité d’accroître facilement son CTR. Il existe une série d’astuce pour la rendre remarquable et tirer profit de tout son potentiel (repérage et séduction)
  • Optimisation des titres Hn : vos balises Hn qui vont de 1 à 6 soit H1 à H6 son les fameux titres que l’on retrouve dans les ouvrages scolaires bien structurés. Les balises Hn vont évidement apprter de l’ordre dans vos contenus mais elles permettent à Google de comprendre qu’elles sont vos mots clés importants
  • Des fiches produits optimisées : Chaque fiche produit doit être unique et bien structurée avec des titres et un volume de texte idoine
  • Une densité de mots clés trop faible : il s’agit d’un facteur important qui doit se situer entre 2% et 3% (si vous utilisez Yoast, il vous le fourni)
  • Pas en-dessous de 300-400 mots minimum : les contenus trop faibles ne pas mis en valeur par Google, il est gourmand donc alimenter vos contenus en développant le sujet. Soyez exhaustif !
  • Visez la longue traine : plus simple car moins concurrentiel, vous pourrez obtenir un trafic généreux et non négligeable, il s’agit de travailler un grand nombre de mot clés ou d’expressions peu populaires peu recherchés par les internautes mais mis bout à bout, la somme devient conséquente
  • Publier régulièrement du contenu : Google apprécie le contenu frais et récurrent, ne pas lui proposer de contenu de façon régulière et il boudera un peu plus votre site internet
  • Les ancres sur-optimisées : évitez les ancres sur optimisé et visez des ancres comportant le mot-clé et ses déclinaisons mais aussi des ancres avec votre branding, le nom de domaine ou des ancres neutres comme visitez ce site
  • Un profil de lien diversifié : obtenir des liens qui viennent de plusieurs types de spot, en gros pas uniquement des annuaires.
  • Echelonner dans le temps la création de backlinks : ne jamais envoyer la sulfateuse en publiant un grand nombre de backlinks d’un seul, le signal serait clairement spammy. Pour bien faire il faut échelonner dans le temps l’apparition de backlinks qui doit être en phase avec du contenu régulier et qualitatif.
  • Veille concurrentielle : Observer (espionnez) les autres et ne cherchez pas à réinventer la roue. Focalisez-vous bien entendu sur les techniques qui marchent et évitez celles qui n’ont pas le vent en poupe
  • Les tendances tu suivras : l’évolution du wording suivant le marché
2018-11-10T18:14:55+00:00Référencement naturel / SEO|

Leave A Comment