SEO 2017 : les tendances pour le référencement naturel

Vous êtes ici : IT Waves / Articles / Référencement naturel / SEO / SEO 2017 : les tendances pour le référencement naturel

SEO 2017 : les tendances pour le référencement naturel

L’optimisation des sites pour mobile et AMP

La consommation d’internet se faisant toujours plus depuis les terminaux mobiles, il va de soi que Google concentre son attention sur les usages des mobinautes en quêtes de toujours plus de confort dans leur mode d’utilisation nomade.

Google AMP (Accelerated Mobile Pages) le système d’affichage ultra rapide sur les mobiles concernait d’avantage les sites d’actualités. Cependant peu à peu il s’étend aux autres types de site web pour très probablement en concerner l’ensemble dans un futur assez proche.

Si la majorité des sites média dans l’hexagone ont opté pour ce format, il reste fort à parier que la machine est bien lancée et qu’il va de soi que ce n’est plus une option en 2017.

Y être avant les autres dans son secteur est le gage d’un avantage concurrentiel indéniable en termes de visibilité.

2017 est donc l’année du mobile sous toute ses formes tant au niveau de la rapidité d’affichage que l’UX devant offrir une aisance de navigation toujours plus élevée.

Concernant les retardataires, qui ne disposent pas d’un site mobile, le temps presse et l’heure n’est plus à la réflexion mais bien à l’action. En effet en 2016, le nombre de consultation de site web depuis les mobiles a dépassé celui des ordinateurs de bureau.

D’ailleurs à titre personnel je trouve Google bien indulgent concernant les problématiques liées à la consommation d’internet sur les terminaux mobiles sachant que l’entreprise Californienne avait publié des études dès 2011 sur les usages mobiles et les utilisateurs eux-mêmes.

 

La recherche vocale

La recherche vocale augmente de plus en plus avec l’accroissement de l’utilisation d’internet depuis les mobiles. Les claviers virtuels n’étant pas très pratique, le recours à la recherche vocal parait plus rapide et confortable. Le langage humain est donc désormais de plus en pris en compte dans les recherches sur Internet. La recherche vocale rallonge les requêtes et se présente sous forme interrogative et non plus sous forme de mots clés réduits à leur plus simple expression. On va donc assister à une explosion de la longue traine au fil de l’intensification de la recherche vocale.

Chéri à qui tu parles ? A mon téléphone voyons, qui d’autre… L’épopée du Geek malgré lui !

 

Machine learning / RankBrain

L’apprentissage automatique ou machine learning en anglais signifie que l’intelligence artificielle de Google est capable d’apprendre par elle-même. Cette technologie permet à Google de mieux interpréter les recherches et les résultats pour établir les corrélations qui s’impose afin de d’affiner les requêtes sur le moteur de recherche et la pertinence des réponses.

Comprenant de mieux jour après jour les requêtes et notamment les nouvelles soumises chaque jour, le moteur va encore cette année s’améliorer dans sa compréhension des requêtes complexes qui vont continuer à s’allonger avec la recherche vocale.

Un Google toujours plus étonnant avec l’algorithme de RankBrain, critère essentiel pour Google et l’intelligence des résultats proposés.

 

La video et du référencement plein les yeux

La vidéo est déjà présente dans les résultats lors d’une recherche. Si l’on pense recherche universelle, alors la vidéo s’impose comme une évidence. Si l’on pense aux usages, là aussi elle vaut son pesant de cacahouète étant donné sa facilité à être consommé (la vidéo, pas les cacahouètes bien sûr, encore que…). L’augmentation des consultations des vidéos sur le web se traduit par exemple par une disparition du contenu textuel au profit des « vlog » que l’on voit proliférés sur YouTube.

La vidéo permet réellement d’augmenter sa visibilité et accroître son taux de clics (CTR). Si l’on considère le potentiel qu’offre un smartphone pour réaliser des vidéos à moindre coût, qui peut encore hésiter ? Peut-être ceux qui ne sont pas à l’aise à l’image, reste le masque ou le déguisement. A vous de voir, en tout cas vous êtes prévenus.

 

Le SEO local pour une visibilité géographique

Les situations de mobilité et l’augmentation des recherches via un terminal mobile sollicite de plus en plus des besoins locaux et des informations qui doivent prendre en compte la géolocalisation de l’utilisateur. L’accroissement du SEO local est la conséquence du duo proximité et mobilité.

L’enjeu est de taille pour les commerçants qui souhaitent capter une clientèle opportuniste. Leur mise en avant sur les résultats va accentuer les bénéfices potentiels qu’ils peuvent en retirer.

 

Les réseaux sociaux sont vraiment incontournables

Les réseaux sociaux sont de plus en plus indexés dans le moteur de recherche Google. Ce qui est un signal concernant l’importance que les pages des réseaux sociaux ont aux yeux du moteur de recherche. Le SEO et les réseaux sociaux sont étroitement liés, les réseaux sociaux donnent un signal fort qui permet à Google d’évaluer le volume en termes de trafic et la popularité.

Le social media optimisation (SMO) fait clairement partie intégrante d’une bonne stratégie SEO et des ponts qui existent à l’intérieur. Quant à évaluer précisément l’influence exact des réseaux sociaux sur le positionnement, la question reste entière.

Indéniablement, les réseaux sociaux se renforce dans leur usage à destination des professionnels et le modèle économique qu’ils proposent dans leurs capacités à générer des leads et communiquer sur les plateformes. Les avantages pour les utilisateurs sont nombreux. Pour les entreprises les opportunités sont encore sous-estimé et le potentiel pas assez exploité.

 

HTTPS, une mesure de sécurité

Envisager de passer son site web en HTTPS devient de plus en plus pertinent en 2017. Le célèbre moteur de recherche augmente l’importance du critère dans sa manière de classer les résultats.

Le protocole HTTPS permet donc l’amélioration de la sécurité et le chiffrement des échanges de données entre l’internaute et le site web visité, ainsi les données ne peuvent être ni visualisées ni modifiées par un tiers.

Ce protocole évite aussi par la même occasion toute usurpation d’identité.

En aout 2014 Google avait déjà averti officiellement que les sites sécurisés bénéficiaient d’un meilleur positionnement.

Ne pas employer le protocole HTTPS c’est aussi voir une petite indication dans les navigateurs web précisant que votre site n’est pas sécurisé, ce qui peut effrayer les visiteurs craintifs et/ou paranoïaque.

 

Conclusion

 

Vous l’aurez compris, le web évolue et il faut se mettre en action pour suivre la marche incessante de l’évolution technologique. Le SEO n’est pas mort, il se mue comme un serpent insaisissable dans un désert aride à l’intérieur duquel Google ne nous inondent pas d’infos pour nous faciliter la tâche.

2018-11-10T18:14:56+00:00mars 8th, 2017|Référencement naturel / SEO|0 Comments

Leave A Comment